Je viens de regarder Cash investigation sur les dispositifs médicaux implantables.

Dans l'absolu, je suis d'accord avec le fait que ces DM qui restent dans le corps des patients, doivent être développés avec rigueur (en pensant aussi àleur viellissement) et très surveillés.

Cependant, des choses me gènent fortement dans la façon de présenter les choses par Elise Lucet et ses équipes :

- Les modalités de mises sur le marché des DM semble être fictives, comme si les fabricants mettaient des DM sur le marché comme ils veulent, sans cadre, sans règle. Or, la directive européenne 93/42/CEE puis le règlement 2017/745 régissent la mise sur le marché de DM de façon strist même si effectivement, ce sont les fabricants qui doivent l'appliquer et que le contrôle de l'application par les organismes notifiés est discutable !

- De plus, on a l'impression que les DM peu dangereux (comme les compresses, les ciseaux à pansements, etc) sont mis sur le même pied d'égalité que les DM dit potentiellement dangereux et/ou implantables ...

- Le ton ironique critique utilisé pour expliquer ne laisse aucun doute aux gens qui regardent et n'y connaissent rien : tous les industriels fabricants des DM sont soit des malhonnetes, soit des meutriers complotant avec les autorités pour vendre leurs produits tout en s'en foutant des patients! (c'est simpliste, puéril et naïf) ...

Le bon citoyen s'abreuvant d'émissions de télé (réalité) et croyant qu'Elise Lucet est fondamentalement impartiale honnête croit en cette vérité, c'est triste!

N'oublions pas que les médecins posent ces implants et que les patients sont quand même maitres de leur corps, etc...

Comme d'habitude, ELise Lucet et ses équipes généralisent les pratiques douteuses et font du sensationnalisme pour exciter les foules sans relativiser, sans expliquer, et en plus, ils se disent impartiaux, mais faites moi rire!

Mon ami, avec cette société, on n'est pas dans la merde!