Je souhaite publier la lettre de Bertrant Cantat.

Je suis atterrée par  les réactions des bien-pensants qui jugent et condamnent selon leur "soit disant compassion" pour la famille de Marie Trintignant. Je respecte l'opinion et la douleur de cette famille et je pense que seuls eux ont le droit de ne pas pardonner!

Les autres s'inventent des pouvoirs qui ne leur sont pas légitimes ...

Je précise quand même que je n'approuve pas Bertrant Cantat mais je ne suis ni juge, ni dieu d'une histoire dont on ne sait finalement pas tant de choses...

Si la justice humaine existe, c'est bien aussi pour les gens puissent se réinsérer.

Alors, laissons une chance à ceux qui ont respecté leur sentence.

C'est mon avis et je le partage!

Bertrant_Cantat