La semaine dernière mon oncle est mort, il est mort à cause de l'alcool...

Je suis allée à l'enterrement où j'ai vu mes cousines ; c'est dommage, on ne se voit que dans ces moments là.

Moi, je suis triste car les souvenirs que je garde sont ceux d'un homme gentil, mon parrain, qui a toujours été gentil avec moi étant petite, qui a su me faire rire et me faire chaud au coeur quand je me sentais un petit crapeau ... c'est lui qui part mais restera dans mon coeur.

Mais j'ai aussi de la peine pour mes cousines, je les connais peu finalement mais je les trouve vraiment sympa et je sais que pour elles, le papa qu'il a été n'a pas toujours été un papa attentionné, présent, un pillier fort et protecteur que se doit être un papa pour ses filles. J'ai de la peine car elles sont jeunes (23 et 28 ans) et j'ai de la peine car elles ont perdue leur père.

Ah l'alcool (ou tout autre substance addictive) ça détruit tellement physiquement, mentalement ... et on ne peut pas se servir de prétexte pour dire que ce n'est pas de notre faute, il y a tant de gens qui font attention et qui eux meurt sans crier gare! Et là, c'est avec un peu de colère aussi pour tout ceux qui font souffrir leur entourage pendant des années à cause de leur addiction que je dis : "quand on est adulte, on s'assume et point barre!"

A Philippe : repose en paix ...

A Charlène et Aurélie (mais aussi à Christiane) : courage et force!